logo facebooklogo twitter

Pharmacien correspondant

Le pharmacien correspondant

Une victoire pour les pharmaciens, un sentiment de méfiance pour les médecins

Après 10 longues années d’attente et de lutte entre les syndicats des pharmaciens - des médecins et le Ministère des Solidarités et de la Santé, le décret n° 2021-685 du 28 mai 2021 relatif au pharmacien correspondant est entré en vigueur depuis ce jour (Parution au Journal officiel, le 30 juin 2021). Voté initialement dans le cadre de la loi Hôpital Patient Santé Territoires (HPST dite loi Bachelot), le pharmacien correspondant a été mis en attente avant d’être réintégré dans la loi de 2019 relative à l'organisation et à la transformation du système de santé. 1,2

Cette décision s’inscrit dans l'exercice coordonné autour du patient. Elle se base sur la confiance mutuelle établit entre le pharmacien et le patient qui, dans certaines zones rurales, est souvent la relation la plus privilégiée. Une nouvelle prise en charge qui va bien au-delà de valoriser la profession puisqu’elle permet de soulager la charge des médecins généralistes et de sécuriser la prise en charge du patient. 3,4

Les prérogatives du pharmacien correspondant 

Il peut renouveler ou/et adapter périodiquement la posologie des traitements des patients atteints de maladies chroniques dès lors que le médecin traitant l’autorise sur l'ordonnance. Ces modifications ne peuvent excéder une durée de 12 mois.

Le statut de pharmacien correspondant 

Qu’il soit pharmacien titulaire d'officine, gérant d'une pharmacie mutualiste ou de secours minière, le pharmacien correspondant est désigné par le patient. Cette déclaration se fait via un formulaire CERFA qui doit être envoyé à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM).

Pour mener à bien leurs nouvelles missions, les pharmaciens doivent avoir un espace isolé visuellement et phoniquement afin de permettre un accueil individualisé. Cela s’applique aux officines, mais aussi aux établissements médicaux - sociaux. 1,3,5

Références :

  1. Législatives, E. (2019, 9 décembre). Loi Santé : les mesures pour les pharmaciens. Editions législatives. https://www.editions-legislatives.fr/actualite/loi-sante-les-mesures-pour-les-pharmaciens
  2. Pharmacien correspondant : le dispositif entre en application - Communications - Ordre National des Pharmaciens. (2021, 3 juin). Ordre des pharmaciens. http://www.ordre.pharmacien.fr/Communications/Les-actualites/Pharmacien-correspondant-le-dispositif-entre-en-application
  3. Bernard, C. (2021, 9 juin). Le pharmacien correspondant (visio du 6 juin). USPO. https://uspo.fr/le-pharmacien-correspondant-visio-du-6-juin/
  4. Coopération entre médecins généralistes et pharmaciens : une revue systématique de la littérature. (2013, août 6). cairn.info. https://www.cairn.info/revue-sante-publique-2013-3-page-331.htm
  5. Léa Galanopoulo, L. G. (2021, 31 mai). Renouvellement des traitements, adaptation des posologies : feu vert au pharmacien « correspondant » . . . après le pharmacien « prescripteur ». Le quotidien du médecin. https://www.lequotidiendumedecin.fr/liberal/exercice/renouvellement-des-traitements-adaptation-des-posologies-feu-vert-au-pharmacien-correspondant-apres
L'AVFD tient à informer ses visiteurs, tous les patients atteints de douleurs chroniques et leurs proches, que l'information diffusée sur ce site vise à soutenir et non à remplacer la relation entre patients et médecins.